TOUMAÏ  ( 7 Ma

Touma 1

 

 

Le crâne de Toumaï a été trouvé en 2001 au Tchad dans le désert du Djourab au nord de Ndjamena.

 

La question qui se pose est la suivante : Toumaï est-il un hominidé ou est-il un des premiers chimpanzés ?  Les caractéristiques de son crâne font penser aux deux. En particulier, l'angle formé par le trou occipital est proche de 90° comme chez la plupart des hominidés connus alors qu'il est proche de 45° chez les grands singes. Pour Michel BRUNET, ces éléments montrent des caractères évidents d'hominidés : il n'y a pas d'espace entre les dents, l'émail présente une épaisseur intermédiaire entre celle des grands singes et celle des hommes, une canine sur l'une des machoires est petite, usée par la pointe avec la partie intérieure non tranchante.
Extrait de Sciences-Actualité - Octobre 2007    
http://cite-science.fr


 

Les premiers primates humanoïdes apparaissent à la fin du Pliocène avec dans l’ordre :

ORRORIN ou MILLENIUM ANCESTOR  6 Ma

Orrorin/Millénium Ancestor  
Orrorin présente des caractères humains : col du fémur allongé, formant un angle ouvert et présentant une paroi dissymétrique et des caractères simiesques : grande canine, adaptation arboricole du membre antérieur.
Les paléontologues français et kenyans ont mis à jour les restes d'hominidés vieux de 6 millions d'années, l'Ancêtre du Millénaire.
Il se situe ainsi entre l'Ardipithèque éthiopien âgé de 4,5 millions d'années et le Samburupithèque kenyan, le plus ancien grand primate connu âgé de 9 millions d'années.
Il s'agit des restes (mâchoire, dents, humérus, fémur, etc.) d'au moins 5 individus différents qui ont été trouvés dans une couche sédimentaire très prometteuse datée de 1 à 15 millions d'années.

 

ABEL 3.5 Ma

Abel  
Il n’a été retrouvé de ce fossile qu’une mâchoire et sept dents.Abel a été découvert au Tchad, à l’ouest du grand rift africain par le paléontologue français Michel Brunet en 1995.

 ABEL

 

 

LUCY   3 Ma  

Lucy est probablement un sujet féminin si l’on en juge par sa petite stature et les caractéristiques de son sacrum et de son bassin. Elle devait mesurer entre 1.10 m et 1.20 m, et peser au maximum 25 kg. Elle est morte à environ 20 ans

 

SQUELETTE LUCY

 Il s’agit du premier fossile relativement complet qui ait été découvert pour une période aussi ancienne. Lucy compte en effet les fragments de 52 ossements dont une mâchoire, des éléments du crâne mais surtout des éléments postcrâniens dont une partie du bassin et du fémur.

 

 

HOMO ERGASTER   2 Ma

 Homo Ergaster  
Descendant probable d’Homo habilis avec un cerveau d’une capacité d’environ 850 cm3. La taille des spécimens retrouvés va de 1.55 m à 1.70 m pour un poids de 50 à 65 kg. Chez Homo ergaster, le nez est absent et la mâchoire est très prognathe.

 

HOMO HABILIS   1.5 Ma

Homo Habilis  
Découvert en TANZANIE par Louis LEAKEY en 1964. Bipède, Homo habilis n’aurait pas été un grand marcheur et cela à cause de ses membres postérieurs courts. Sa capacité crânienne était comprise entre 500 et 700 cm3. Sa taille entre 1.15 et 1.30 m pour 30 à 40 kg

 

 

PLEISTOCENE, daté de -2 Ma à 0.126 Ma. Au Pléistocène, les continents se trouvent à moins de 100 km de leur position actuelle.
Plusieurs cycles de glaciation sont notés à cette période où les glaciers se retrouvent jusqu’au 40è parallèle. Les glaciers continentaux sont de grande taille, pouvant aller jusqu’à 3.000m d’épaisseur ce qui va influer sur le niveau des mers de plus ou moins 100m.

La faune marine et continentale est moderne et c’est pendant cette période que l’homme a évolué pour aller dans sa forme définitive.

HOMO ERECTUS  1.7/O.5 Ma  

 Homo Erectus  Les premiers fossiles d’Homo Erectus ont été trouvés en 1891 dans l’île de Java, Indonésie, par E. DUBOIS.

 

Ses caractéristiques principales sont une mâchoire puissante, un front bas, bourrelet sus orbitaire, menton inexistant et un cerveau d’environ 850 cm3.

Taille approximative 1.60m

Présence sur terre il y a 2 Ma à 250.000 ans.

 

HOMO ANTECESSOR  750.000 ans  

Homo Antécessor  Les premiers fossiles d’Homo Erectus ont été trouvés en 1891 dans l’île de Java, Indonésie, par E. DUBOIS.

 

Ses caractéristiques principales sont une mâchoire puissante, un front bas, bourrelet sus orbitaire, menton inexistant et un cerveau d’environ 850 cm3.

Taille approximative 1.60m

Présence sur terre il y a 2 Ma à 250.000 ans.

 

HOMO NEANDERTHALENSIS  200.000 ans

Homo Neanderthalensis  
Découvert pour la première fois en 1856, il doit son nom au lieu où il fut trouvé, la vallée de Neandertal en Allemagne.
Longtemps, on a cru qu’il était l’ancêtre de l’homme moderne que nous sommes mais, les scientifiques, ces dernières décennies, après étude des différents ADN, ont prouvé que Neandertal n’était pas le chaînon manquant.
Son aspect est très massif par rapport à l’homme moderne.

 

 

COMPARATIF NEANDERTHALENSIS / HOMME MODERNE
 
 

                 NEANDERTHALENSIS                        HOMME  MODERNE                                        

Crâne volumineux,
long, large, bas
Crâne volumineux,
court, large, haut
Tronc large
Tronc avec une plus forte
courbure des côtes
Bassin long avec un
pubis gracile
Bassin avec un pubis court
Membre supérieur avec un
avant bras relativement court
Avant bras long par rapport
au bras
Main large et puissante
Main avec des insertions musculaires
peu marquées
Rotule large et épaisse
 
Membre inférieur avec une jambe
relativement courte
Jambe longue par rapport à la cuisse
Pied large
Pied gracile

 

HOMME DE CROMAGNON  

Cro-Magnon  
Ce crâne a été découvert en 1868 par Louis Lartet au lieu dit : Cro-Magnon en France.
Le crâne est volumineux en forme de maison, le front droit, arcade sourcilière réduite, mandibule gracile parabolique avec apparition du menton.
Apparition probable, sous réserve d'autres découvertes, 200.000 ans
Capacité cérébrale : 1.100 à 2.000 cm3
Taille : 1.55m à 1.75m
Poids : 30 à 50 kg

 

HOLOCENE, période correspondant à l’avènement du MESOLITHIQUE et du NEOLITHIQUE.
 

Cette période correspond à la disparition des mammouths, tigres à dents de sabre etc…

 

Mammouths Tigre à dents de sabre

MAMMOUTHS

TIGRE A DENTS DE SABRE

 

 

Les continents ont adopté la position géographique que nous connaissons aujourd’hui.
 
 

A la fin du Crétacé, une grande partie de la vie marine disparaît comme la plus grande majorité des céphalopodes. Les reptiles marins disparaissent aussi sauf les tortues et les crocodiles. La plus grande disparition restera celle des Dinosaures.

 

haut de pagehaut de page




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement