EVOLUTION  OU  CATASTROPHE ?


Charles Robert DARWIN
 
Charles Robert DARWIN (1809-1882) naturaliste anglais connu pour ses travaux et ses théories sur l'évolution des espèces vivantes (1838). Il a apporté "l'hypothèse" que toutes les espèces vivantes ont évolué au cours du temps à partir d'un ancêtre commun ou d'un petit nombre d'ancêtres communs, grâce au processus de la "sélection naturelle".

Si aujourd'hui la majorité des scientifiques continue ses travaux en prenant pour base de travail la théorie de l'évolution de Darwin, il n'en demeure pas moins que certains aspects de sa théorie ont été mis de côté et que d'autres restent encore en ce début du XXIè siècle des énigmes non résolues. Darwin disait lui-même que sa théorie ne tiendrait debout que lorsque nous aurons trouvé le fameux "chaînon manquant" qui pourra définitivement relier l'homme moderne au singe.

caricature de Darwin
 
La théorie de l'évolution consiste à faire proliférer et développer toute espèce vivante dès l'instant où le milieu ambiant lui est favorable et où sa santé et sa robustesse lui permettent de se multiplier. Ceux qui n'entrent pas dans cette catégorie disparaissent purement et simplement. Il faut préciser que cette évolution (d'après Darwin) est d'une longueur extrême, quelques millions d'années, et sans bouleversement terrestre ou autre.

Nos connaissances modernes nous obligent à repenser une partie de la théorie de l'évolution, en effet : la survie des espèces n'est pas fonction de son implantation géographique ni de son régime alimentaire. L'ensemble des espèces vivantes a la faculté d'adaptation aux différents climats et aux différentes sortes de nourriture. La seule chose contre laquelle toutes les espèces confondues (animales et végétales) sont impuissantes, c'est contre le déchaînement de la nature. L'eau, les volcans, les tremblements de terre etc... sont pour beaucoup dans la disparition totale ou partielle de nombreuses espèces qui étaient pourtant en parfaite santé et en position dominante par rapport aux autres. Si nous prenons un exemple tout simple comme la disparition des dinosaures, l'espèce n'a pas disparu avec et à cause de la période glacière comme on nous l'a seriné pendant près de deux siècles, mais à cause de la chute d'un météorite sur notre planète au large du Yucatan.
Impact météoritique
Plus près de nous, il y a un peu plus de 12.000 ans, une autre hécatombe a rayé de notre planète bon nombre d'animaux comme le mammouth, le tigre à dents de sabre etc... sans parler des humains qui payèrent un lourd tribut à ce déchaînement planétaire.

Immanuel VELIKOVSKY
 

Immanuel VELIKOVSKY (1895-1979) psychiatre et écrivain russe. C'est en essayant de comparer les chronologies de deux civilisations contemporaines, égyptienne et hébraïque, en prenant comme point de repère l'exode biblique, qu'Immanuel Vélikovsky va donner une explication à cet exode, explication qui va l'amener à développer sa théorie selon laquelle l'exode serait la conséquence d'une catastrophe planétaire.
Tsunami

L'image ci-dessus, tirée du film 2012, représente assez bien la pensée d'Immanuel Vélikovsky.

Si Immanuel VELIKOVSKY a été sauvagement critiqué par la classe scientifique lors de la sortie de son livre "Mondes en collision" en 1950, le grand public, par contre, s'arracha son édition.

Pourquoi, ce grand érudit, parlant une dizaine de langues, lisant les hiéroglyphes, le sumérien etc... a-t-il été mis au ban de la société scientifique ? La réponse est simple : ses analyses et ses théories sur les deux millénaires précédant le notre allaient à l'encontre non seulement de la religion mais remettaient en cause les affirmations de la classe scientifique orthodoxe. Il faudra attendre la fin du XXè et début du XXIè siècle pour s'apercevoir, avec nos technologies modernes, qu'Immanuel Vélikovsky avait raison sur beaucoup de points.

Sa théorie en fait, repose sur la mise en parallèle des mythologies de l'ensemble des peuples de la planète. Il a souligné le fait que toutes les histoires étaient pratiquement identiques, racontant les mêmes faits c'est à dire "les guerres des dieux", que sont en réalité les planètes du système solaire.

Il signale que si au même moment, les différents peuples de la planète racontent la même histoire, c'est qu'il doit y avoir une grande part de réalité. Donc, ces évènements tragiques ont bien eu lieu dans un passé historique.

A notre époque, il ne faut plus se voiler la face, notre planète a bien été bouleversée plusieurs fois depuis 12.000 ans. Tous les écrits l'attestent n'en déplaise aux scientifiques orthodoxes et aux religieux.



haut de page haut de page
 



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement